Mobilisation collective: une perspective du Nouveau-Brunswick

Grève étudiante au Québec : contre la marchandisation de l’éducation
Très intéressant article sur la grève étudiante au Québec, publié dans le journal de l’Université de Moncton. L’article contient certains détails qui ne semblent pas être mentionnés ailleurs. Le lien avec le courant alter-mondialiste est attesté ailleurs, mais d’autres éléments sont mis de côté, entre autres sur l’aspect idéologique du mouvement.
Évidemment, il ne s’agit pas d’une analyse exhaustive soulignant toutes les implications sociales de la situation actuelle. Par exemple, dans l’extrait suivant mériterait une analyse plus approfondie:

À l’origine, l’université était une institution qui visait premièrement à former des citoyens responsables, dotés d’un sens critique, capables de questionner le gouvernement en place pour faire progresser la société au complet.

Surtout qu’il semble être mis en opposition avec l’élitisme perçu comme une caractéristique du «modèle américain». Pourtant, les deux fondements de l’éducation en Amérique du Nord sont liés dans l’idéologie pédagogique aux États-Unis. En d’autres termes, la responsabilisation des citoyens est tout autant une caractéristique du «modèle américain» (du moins au niveau idéologique) que le processus de «méritocracie» auquel les universités amércaines font face depuis un certain temps.
De la même manière, la mobilisation collective semble surprendre dans une société individualiste. Pourtant, ce type de mobilisation nécessite un certain individualisme. C’est certainement parce que la notion d’«individualisme» a acquis une connotation négative alors que d’un point de vue sociologique, nous pouvons la définir de façon dégagée.
Aussi cette conclusion que l’histoire peut prouver que la grève est «le seul moyen d’action efficace pour faire entendre les revendications étudiantes» semble un peu hâtive.
Quoi qu’il en soit, un article intéressant. Qui supporte l’idée qu’on peut comprendre un phénomène social sans faire partie de cette société. Sans être observateur neutre, l’auteur de l’article démontre une perspective balancée sur certains aspects de la société québécoise.

Passage amusant: «Nos voisins sont peut-être chialeux, mais au moins ils sont efficaces».

About enkerli

French-speaking ethnographer, homeroaster, anthropologist, musician, coffee enthusiast. View all posts by enkerli

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: