Tag Archives: enseignement

Cours sur le Web social

Le cours TÉLUQ sur le Web social (INF6107) créé par Sébastien Paquet, assisté de Robin Millette, de Martin Lessard et de votre humble serviteur, est maintenant en-ligne. http://benhur.teluq.uquebec.ca/SPIP/inf6107/index.php

Oui, en accès complètement ouvert. Tout le contenu. Sans restriction. Les étudiants inscrits au cours pourrons obtenir des crédits de maîtrise pour ce cours, mais tout le monde peut travailler avec ce matériel.

Ma participation à la conception était surtout sur le module 6 et sur le module 7. Ceux qui voudraient discuter le contenu de ces modules peuvent me contacter.

Je sais pas si le cours est officiellement commencé, mais il y a maintenant des gens qui en parlent sur Twitter, y compris Mario Asselin.


Technophilie et enseignement

Pour rester dans la veine pédagogique

Le technologue montréalais Martin Lessard, à la lecture d’un extrait vidéo sur les étudiants technophiles réalisé par Darren Draper, pose la question suivante:

Avez-vous pensé à faire votre cour avec un iPod?

Ma réponse: Voui! Bien sûr!

D’ailleurs, j’ai discuté de tout ça avec mon grand ami Philippe Lemay qui donne certains cours par balado-diffusion. Notre discussion m’a beaucoup aidé à reconcevoir la question.
Les défis sont connus, y compris le temps nécessaire à réaliser ce type de cours. Il y a des problèmes techniques importants avec la technologie utilisée (p.ex. les limites de ProfCast). Il faut aussi s’assurer que les étudiants soient prêts à pratiquer l’écoute active, probablement en donnant des exercices à plusieurs moments lors du cours. Un peu comme tout enseignement à distance, il peut y avoir une tendance à ne construire son matériel qu’une fois au lieu d’encourager une approche proprement constructiviste. Les activités de groupe doivent être mises en place d’une façon très active. Certains étudiants se méprennent sur la nature de tels cours. Le vidéo semble plus «lisible» ou plus facile à interpréter qu’un travail de réflexion commun entre prof et étudiants. Évidemment, une présentation vidéo ne couvre que la partie «cours magistral» qui peut être assez marginale lors d’une période de cours donnée.

D’ailleurs, c’est un peu de tout ça que je veux parler lors de ma session sur le matériel d’apprentissage à la conférence Spirit of Inquiry.

Pour ce qui est des étudiants qui connaissent mieux les technologies que les profs, puisqu’ils «sont nés avec». Eh bien, je l’avoue, je suis un “wannabe geek”. Je passe beaucoup de temps en-ligne et j’essaie des tas de choses. Mais je ne suis pas un spécialiste des technologies. Le résultat: je suis souvent surpris par le nombre de mes étudiants (universitaires, de 17 à 70 ans) qui ont de la difficulté avec certaines technologies. Là où je dois faire attention c’est en m’assurant de ne pas mettre de côté ces étudiants qui ont moins l’habitude d’utiliser les TIC. Si mes cours étaient plus axés sur la technologie, ça irait, mais comme j’enseigne des matières disons plus théoriques, faut que je fasse attention.

Pour ce qui est de l’idée de base du vidéo, je suis assez d’accord. Mais c’est pas très nouveau.

En passant, le CÉFES de l’UdeM se préoccupe beaucoup de ces questions.


Pédagogie active

Beau portrait vidéo d’un pédagogue dans le sens fort du terme. Réalisé de main de maître par Yannick Gélinas et Sylvain Carle.

Dziit! » Blog Archive » Monsieur Pierre

Certains disent qu’il a sauvé une école de Trois-Rivières. D’autres que sa passion pour les arts drama-cirques est contagieuse. Chose certaine, il est convaincu que l’on peut apprendre dans le plaisir. Les enfants qui l’entourent sont du même avis.  (via i never knew)

J’aime beaucoup l’idée du droit à l’erreur. Celle de l’heure de plaisir par jour. Et celle, venant du directeur d’école, de «délinquance créatrice». En appliquant ces idées, certains profs arrivent à de grandes et belles choses.  L’enseignement, c’est pas d’inculquer de la matière. C’est de permettre à l’apprentissage de suivre son cours…

Ç’aurait été bien d’entendre un peu plus les enfants, d’en apprendre plus sur le contenu pédagogique et de suivre cette initiative dans d’autres écoles. Mais l’effet est déjà là.

Ça m’a beaucoup fait pensé à des épisodes de Méchant Contraste,  une de mes émissions préférées (mais malheureusement pas disponible en balado).