Tag Archives: TIC

Technophilie et enseignement

Pour rester dans la veine pédagogique

Le technologue montréalais Martin Lessard, à la lecture d’un extrait vidéo sur les étudiants technophiles réalisé par Darren Draper, pose la question suivante:

Avez-vous pensé à faire votre cour avec un iPod?

Ma réponse: Voui! Bien sûr!

D’ailleurs, j’ai discuté de tout ça avec mon grand ami Philippe Lemay qui donne certains cours par balado-diffusion. Notre discussion m’a beaucoup aidé à reconcevoir la question.
Les défis sont connus, y compris le temps nécessaire à réaliser ce type de cours. Il y a des problèmes techniques importants avec la technologie utilisée (p.ex. les limites de ProfCast). Il faut aussi s’assurer que les étudiants soient prêts à pratiquer l’écoute active, probablement en donnant des exercices à plusieurs moments lors du cours. Un peu comme tout enseignement à distance, il peut y avoir une tendance à ne construire son matériel qu’une fois au lieu d’encourager une approche proprement constructiviste. Les activités de groupe doivent être mises en place d’une façon très active. Certains étudiants se méprennent sur la nature de tels cours. Le vidéo semble plus «lisible» ou plus facile à interpréter qu’un travail de réflexion commun entre prof et étudiants. Évidemment, une présentation vidéo ne couvre que la partie «cours magistral» qui peut être assez marginale lors d’une période de cours donnée.

D’ailleurs, c’est un peu de tout ça que je veux parler lors de ma session sur le matériel d’apprentissage à la conférence Spirit of Inquiry.

Pour ce qui est des étudiants qui connaissent mieux les technologies que les profs, puisqu’ils «sont nés avec». Eh bien, je l’avoue, je suis un “wannabe geek”. Je passe beaucoup de temps en-ligne et j’essaie des tas de choses. Mais je ne suis pas un spécialiste des technologies. Le résultat: je suis souvent surpris par le nombre de mes étudiants (universitaires, de 17 à 70 ans) qui ont de la difficulté avec certaines technologies. Là où je dois faire attention c’est en m’assurant de ne pas mettre de côté ces étudiants qui ont moins l’habitude d’utiliser les TIC. Si mes cours étaient plus axés sur la technologie, ça irait, mais comme j’enseigne des matières disons plus théoriques, faut que je fasse attention.

Pour ce qui est de l’idée de base du vidéo, je suis assez d’accord. Mais c’est pas très nouveau.

En passant, le CÉFES de l’UdeM se préoccupe beaucoup de ces questions.


IT and Classrooms

Two sections of the current episode of Télé-Québec’s Méchant Contraste! social issues television show are on information technology in classrooms:

Instead of a debate on whether or not technology literacy is important for young Quebeckers, the show presents articulate comments on the apparent lack of training in computer and information technologies in the Quebec educational system. Perhaps most interesting, the ideas revolve mostly around what should be done to help teachers adapt to new situations. Instead of “throwing money at the problem,” the idea here is to adopt a clear vision of what technology may do to help both students and teachers enhance learning and teaching strategies.

Of course, as a technology enthusiast, I’m specifically biased. But I do notice a disconnect between the “school administration” side of the equation (whether working in a high school or a university) and the learning/teaching community on the other side. IMHO, adopting technologies in the classroom isn’t a matter of dazzling students with technical proficiency. It’s about finding the most appropriate tools for the tasks that we set out to accomplish.

Perhaps a detail but one worth mentioning: schools still seem to give courses on specific software packages, as they did a number of years ago. Such a strategy is, IMHO, ill-advised because (as explained in this show) students are probably more adept than teachers with most of these tools. But, more importantly, what students should get is a way to connect tools with aspects of learning. Yup, the good ol’ “learning how to learn” idea, applied to a domain where the characteristics of the learning tools are less important than the principles of learning. In other words, training high school students to use Microsoft Office Powerpoint 2007 is much less efficient than helping students at any age understand the principles behind information processing and software-mediated presentations. Having fun with the software is a good way to go, with many students, but concepts and methods shouldn’t be tied to a specific piece of software.

Anyhoo…